Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Messieurs les commissaires, les juges et le Ministre de l'intérieur, Un Ghanéen m'a écrit pour vous avertir

Posté par: Le Sociologue Rebelle| Mardi 09 avril, 2013 17:08  | Consulté 5142 fois  |  17 Réactions  |   

Cette lettre m’a été envoyée par un Ghanéen amoureux de notre beau pays. Il vient étayer, comme d’autres personnes, le contenu d’une série d’articles que j’ai écris sur « l’immigration dangereuse des nigérians au Sénégal ». Ce témoignage poignant d’un « étranger » relève et révèle la menace de la criminalité nigériane, mais aussi la corruption qui sévit dans la police. Nous espérons, à la suite de ce récent et fâcheux jugement devant nos tribunaux du Nigérian IWUALA, qui a confondu des éléments de la DIC et pousser le juge à libérer un « coupable », que Le Ministre de l’intérieur, le Général Pathé SECK, qui a notre entière confiance, prendra les précautions pour doter nos services de sécurité d’agents loyaux et incorruptibles. Nous félicitons également nos juges pour l’excellent travail qu’ils mènent malgré…

Ce témoignage de notre frère est vrai, juste. Lisez-le entièrement.

 

Cher "Sociologue Rebelle"

 

J’avais renoncé à plusieurs reprises à écrire cette lettre depuis que j’ai lu votre message sur sénéweb.com. Je ne voulais pas heurter les sentiments de ceux qui refusent de comprendre l’importance de votre message. Je le fais enfin grâce à mon amour pour le Sénégal, pays à l’égard duquel j’éprouve un extraordinaire sentiment affectif.

 

Panafricain convaincu et ghanéen, je suis honnête et dis toujours ce que je pense. Et justement, puisque la vérité n’est de mise en Afrique, c’en est toujours difficile de changer le raisonnement des citoyens. Notre tâche ultime est de changer les mentalités, de retrousser les manches, car il reste de nombreux défis à relever.

 

Au sujet du comportement des Nigérians, sachez, cher Sociologue Rebelle, que c’est un fait qui m’a toujours préoccupé et j’en parle chaque fois que j’en ai l’occasion. Je ne les déteste pas, de loin s’en faut. Car j’en ai deux amis en Mauritanie qui sont vraiment sympas. Mais discuter d’un sujet aussi sensible, équivaudrait à lutter pour l’image, non seulement de l’Afrique, mais aussi pour celle du Nigéria. Car, c’est effectivement, en en parlant que l’on parviendra à le résoudre de façon intelligente et efficiente.

 

Revenant à votre article qui a suscité de vives réactions sur internet (senweb.com en particulier), je précise que j’ai noté deux choses importantes : le grand nombre de ceux qui vous soutiennent au Sénégal et ailleurs, et un petit nombre de gens qui, manifestement, n’ont pas saisi le sens de votre alerte. Les opinions en votre défaveur, je veux parler de ceux qui vous taxent de xénophobe, frôlent le ridicule. Votre message, dont je partage entièrement la substance, est pourtant sans équivoques, et, sans nul doute, pertinent. Seulement, il y a deux problèmes majeurs auxquels le Sénégal serait confronté. Celui concernant le protocole CEDEAO qui ne permettrait pas au Sénégal de prendre des mesures dans son exclusivité contre le flux d’immigrants nigérians, à moins que les autorités de l’immigration nationale sénégalaise trouvent qu’il devient nécessaire, voire obligatoire pour la sécurité de l’état de promulguer des lois de filtration migratoire empêchant certains d’entrer au Sénégal suivant certaines dispositions ou cas d’école. Mais là encore, l’état aurait de sérieux problèmes par rapport aux autres Etats qui ne partageraient nullement cette prise de position sénégalaise.  Mais dans un Etat qui se veut de droit, les possibilités à exploiter sont énormes tellement il y a d’idées y afférentes.  

 

Le deuxième c’est celui de corruption qui concerne surtout les policiers, mais aussi d’autres institutions de l’Etat sénégalais (La corruption est de loin plus sérieux au Ghana). J’avais constaté ce problème lors de mes visites à Dakar en 2009/2010 où j’avais vécu l’expérience de la corruption des policiers sénégalais, évoquée dans un article que j’avais publié en 2011 sur un site web sénégalais dont je ne me souviens plus du nom.

 

En résumé, j’avais été raflé avec des Nigérians dans un cybercafé par la police aux Parcelles Assainies, du seul fait d’être à la mauvaise place, au mauvais moment. Au commissariat, les policiers avaient trouvé juste d’extorquer 20 mille FCFA par tête (moi inclus. Mon passeport se trouvait dans une ambassade pour le visa et j’avais oublié à la maison le récépissé émis par l’ambassade le confirmant. La maison n’était qu’à quelques mètres de là. Mais les agents de police avait refusé que je m’y rende pour leur remettre mes papiers. J’étais très malade ce jour et je n’avais pas mangé toute la journée. J’avais été détenu affamé au commissariat pendant 7 heures), alors que les policiers laissaient filer les Nigérians qu’ils semblaient d’ailleurs connaître. Aujourd’hui, ces Nigérians sont traqués en Europe du fait de leurs activités dans la cybercriminalité grandissante. Je peux vous envoyer une copie de l’article que j’avais publié si vous le voulez.

 

C’est à ces mêmes problèmes que le Ghana est confronté. J’ai été tout récemment au pays (Ghana) où j’avais constaté combien se plaignaient les gens eu égard aux difficultés sécuritaires occasionnées par les Nigérians.  J’ai des témoignages de gens qui, à force de subir à répétition de mauvais coups finissent par réclamer leur départ : Des couples nigérians arrivent en bienfaiteurs, religieux (créent des Eglises pour arnaquer des organisations religieuses en Occident), gagnent la confiance de leurs hôtes, payent tout à crédit aux boutiques du voisinage et disparaissent subitement après quelques mois sans feux arrières. Mais les problèmes diffèrent selon l’endroit.

 

En Mauritanie, j’avais entendu un Nigérian qui venait d’arriver du Ghana dire à un autre combien les ghanéens "étaient très gentils chez eux, surtout lorsqu’ils savaient que tu étais venu de l’étranger, et que c’était [facile] de leur « jouer » !" Ce "facile de leur jouer" étalait sans nul doute la naïveté de la part de mes compatriotes à faire stupidement confiance à tout être qui se pointe en face d’eux et dont l’intention n’est que de les gruger.

 

Les Nigérians (en tout cas la majorité de ceux que j’ai rencontrés) sont de nature des gens qui aiment débloquer des grandes sommes pour corrompre les autres même si la situation ne le demande pas et cela laisse beaucoup indifférents. Ce faisant, ils surfent partout très facilement en tout confort en empochant au passage tout le monde. Mais le cas unique de laisser-faire au Sénégal est odieux, surtout impossible à imaginer.  Cela se voyait aux cybercafés et autres places publiques. Maintenant, pour éviter les regards, ils ont tous des abonnements à internet à domicile.

 

Au réveil le matin, au milieu des bruits assourdissants autour du terrain de tennis aux Parcelles Assainies, on se demandait si la ville de Dakar n’est pas renversée par ces Nigérians. En guise d’entrainements du foot dominical, on ne peut savourer une grasse matinée tant il y a du bruit aux environs du terrain. Les gens se plaignent mais la situation reste telle. Et on laisse faire.  

 

Pourtant en Mauritanie, ils ne tiennent pas si longtemps. Ils débarquent en trombe et finissent pour la majorité en taule. Les cybercafés sont contrôlés, uniquement, à cause des Nigérians. À Dakar, j’avais rencontré un garde pénitencier qui, au départ, me confondait avec des Nigérians. Mais il finit par me confier que la prison où il travaillait était replie de Nigérians. Mais la Mauritanie est efficace, et on comprend facilement, puisqu’elle ne fait pas partie de CEDEAO. Mais même si elle en était membre, la Mauritanie n’en a cure. Déjà, elle respecte frileusement les ressortissants étrangers africains et donc tolère encore moins ces escrocs et leurs agissements. Elle mérite malgré tout, mes félicitations.

 

En Mauritanie, une grande partie des Nigérians détient le passeport ghanéen. J’en ai vu plusieurs cas, et je m’en suis plaint à notre ambassade en Algérie à l’époque. Mais en Asie ou Europe c’est pareil. Le pire est que, puisque d’autres nationaux ne savent pas distinguer entre l’anglais du Nigeria et du Ghana, toute bêtise de leur part se fait porter en mauvais chapeau aux ghanéens – et ça me fait très mal. Il en est de même au Sénégal, ce qui fait que je m’empêche de parler l’anglais à Dakar de peur d’être pris pour un Nigérian. J’avais vraiment honte et peur du chaos qu’ils ont installé et je redoutais l’amalgame. On en parlait toujours dans la famille ou j’étais. Mes amis ne me parlaient que de cela.

 

Ma lettre est donc un soutien à votre prise de conscience de ce sujet épineux, et je pense qu’il faudrait agir de concert pour y trouver une solution, quitte à demander la désintégration du casse-tête que constitue la CEDEAO qui ne profite personne.

 

    Salutations à toi frère, Le Sociologue Rebelle !

 

Kofi Nana komfuor

nana.komfuor@ymail.com

 Source : Le Blog du Sociologue Reebelle

 L'auteur  LeSociologue Rebelle
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (17)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on April 9, 2013 (17:50 PM) 0 FansN°:1
remuez vous messieurs ! Il a raison
Fan du Sociologue Rebelle on April 9, 2013 (18:00 PM) 0 FansN°:2
"une série d'article que j'ai écrits"... La lettre "t". Très bon article;
Anonyme on April 10, 2013 (12:15 PM) 0 FansN°:3
tous dehors
Anonyme on April 10, 2013 (13:42 PM) 0 FansN°:4
tou le monde dehors
Boulawayo on April 10, 2013 (17:51 PM) 0 FansN°:5
COMME LA PLUS PART DES SENEGALAIS QUI VIVENT Á L'ÉTRANGER,JE TIENS Á REMERCIER CE FRÉRE GHANAEN QUI
A APPORTÉ SA CONTRIBUTION POUR LA SECURITÉ DE NOTRE PAYS.NOUS SENEGALAIS, AVONS L'HABITIDE DE CROIRE QUE
.AVEC CETTE HISTOIRE DE TERANGA,NOUS RISQUONS DE SUBIR DES REVERS.LE NIGERIA AVAIT REFOULÉ DANS LES ANNÉES 80 TOUS LES OUEST-AFRICAINS.CERTAINS Y ONT LAISSÉ LEUR VIE.MOI-MÉME JE FAISAIS PARTIE DES REFOULÉS.TOUT S'ÉTAIT PASSÉ LA BRUTALITÉ NIGERIANE QUE VOUS CONNAISSEZ.SANS HABITS,SANS NOURRITURE ETC...AUJOURD'HUI CE SONT LES FILS DE NOS BOURREAUX D'HIER QUI VIENNENT NOUS ENVAHIR
SOUS L'OEIL COMPLICE DE NOS AUTORITÉS QUI ONT POUR SEUL SOUCIS DE FAIRE LA POLITIQUE POLITICIENNE,LE MENSONGE,LA CORRUPTION,S'ENRICHIR SUR LE DOS DU PEUPLE.LE SENEGAL ENTIER EST DANS L'INSECURITÉ TOTALE
Á CAUSE DE CES NIGERIANS.MAIS OÚ SONT NOS SERVICES DE SECURITÉ? on nous parle TOUT TANT DE JAMBARS.QU'ILS NOUS MONTRENT QUE LES SENEGALAIS ET LES ÉTRANGERS DIGNES ONT DROIT Á VIVRE DANS UNE SECURITÉ RÉÉLLE.JE VIS EN EUROPE,ET ICI TOUT LE MONDE CRAINS LES NIGERIANS.LE PROBLEME DE SECURITÉ EST L'AFFAIRE DU GOUVERNEMENT,ET SI LE GOUVERNEMENT N'ASSUME PAS SES RESPONSABILITÉS,LE PEUPLE SENEGALAIS FERA JUSTICE LUI-MÉME.
Nana Kofi Komfuor on April 11, 2013 (17:45 PM)0 FansN°: 748419
La lettre n’est qu’un message; il ne faut nullement en faire une incitation à la haine. Comme je l’avais soutenu j’ai des amis nigérians qui sont très travailleurs et qui ont leurs principes. Il ne faut jamais faire de l’amalgame, les mauvais on en trouve partout.
Boulawayo on April 11, 2013 (20:20 PM)0 FansN°: 748823
a monsieur koffi.votre lettre est un message qui doit passer.elle aide les senegalais á se reveiller mais pas dans la brutalité.il faut que mes compatriotes comprennent que les temps changent et que ce n'est pas tous ceux qui frappent á la porte d'entée au senegal sont tous amoureux de ce pays.les nigerans font trop de mal dans le monde entier et cela n'est pas un secret pour personne.je les cotoient dans ce pays oú je vis. leur nom vient toujours dans les médias locaux et ce ne sont jamais de bonnes nouvelles pour les africains que nous sommes
une fois encore merci pour ta lettre.
Nana Kofi Komfuor on April 11, 2013 (21:15 PM)0 FansN°: 748922
@ Boulawayo

Merci + salutations
Le Sociologue Rebelle on April 12, 2013 (11:35 AM)0 FansN°: 752143
Nana Kofi, merci de m'avoir envoyer cette lettre. je serai toujours disponible pour toi. Mais fais attention à ceux qui te contacteront par mail. certains d'entre eux ne seront pas de bonne foi.

Je remercie tous nos frères d'ici et d'ailleurs qui sont sensibles à la sécurité de leur peuple.

Bless it !
Khadimm on April 11, 2013 (01:30 AM) 0 FansN°:6
Personnellement;comme dans ton poste précédant;je trouve que les Sénégalais ont une part de responsabilité dans ce fléau.
Je me rappel tout au début;vers les années 2008;on les trouvaient remplis dans tous les Cybers café.j'attirais souvent l'attentions des gérants.Car je trouvais anormal qu'une seule personne occupe simultanément plus de trois ordinateurs.Malheureusement;tu te fais chasser du Cyber parce-que c'est eux qui font tourner le business;parce-que le Sénégalais aime le gain facile.
Combien de millions qui devaient entrer au Sénégal ont été détournés par ces escrocs.
J'ai fais le Ghana et le Nigeria;j'ai subi des tentatives de corruption dans les deux aéroports.Mais le ghanéen lambda est travailleur et bon citoyen.j'ai beaucoup aimé mon séjour a Accra.Donc pas d'amalgame.
Il faut que nos autorités prennent cette affaire au sérieux.
Dakar n'est plus sécurisé;et les multiples cambriolages notés ces derniers temps en disent long.
Boulawayo on April 11, 2013 (15:05 PM)0 FansN°: 748166
MONSIEUR KHADIMM,NOUS SENEGALAIS AVONS TOUJOURS L'IDÉE
QUE C'EST SEULEMENT AU SENEGAL QUE DIEU EXISTE.TU ENTENDS SOUVENT YALLAH BAHNA.CE SONT CES JEUX DE SENTIMENTS QUI NOUS CAUSENT TROP DE TORT.AVEC LES NIGÉRIANS,LE JEUX DE MORALITÉ N'A PAS SA PLACE.IL FAUT LES RETOURNER CHEZ EUX.
L'AUTRE PROBLÉME QUE JE VEUX SOULIGNER ICI, C'EST LA CORRUPTION AU SEIN DE LA POLICE SENEGALAISE.C'EST UNE SITUATION ENDEMIQUE QUE NOS AUTORITÉS NE PARLENT PRATIQUEMENT PAS.UN POLICIER QUI EST FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT QUI PERCOIT SON SALAIRE TOUS LES MOIS PASSE SON TEMPS Á RAQUETTER LES CHAFFEURS OU PASSAGERS.CE SONT CEUX- LÁ MÉMES QUI NOUENT DES LIENS AVEC CES NIGÉRIANS ET LES AIDENT DANS LEUR SOIT-DISANT BUSINESS.LOGIQUEMENT QUELQU'UN QUI A PRÉTÉ SERMENT POUR DÉFENDRE LES COULEURS DE SON PAYS NE DOIT PAS CONSPIRER CONTRE SON PEUPLE.CETTE CORRUPTION DES SERVICES DE SECURITÉ FRAGILISE LA SECURITE DU SENEGAL.
PATHÉ SECK EST UN MILITAIRE,IL EST DE SON DEVOIR DE FAIRE DU SENEGAL UN PAYS MODÉLE EN MATIÉRE DE SECURITÉ
COMME ON NE PEUT PAS GARANTIR AUX SENEGALAIS D'AVOIR MOINS DE COUPURES DE L'ELECTRICITÉ,ET DIMINUER LES PRIX DES DENRÉES DE PREMIÉRES NÉCESSITÉ,QU'ON LEUR GARANTIT LA SECURITÉ.
Le Sociologue Rebelle on April 11, 2013 (16:05 PM) 0 FansN°:7
Je voudrais remercier tous ceux qui réagissent à cet article. Ne cessez jamais d'aimer votre pays !
Manu chao on April 12, 2013 (09:10 AM)0 FansN°: 751912
T es un pietre sociologue! Un reactionnaire de premiere classe qui incite a la haine contre nos freres nigerians. Tu vis toi meme a l etranger et tu te permets de tirer sur des etrangers qui vivent dans ton tres cher pays que tu as quitte. Open your mind man! Comment peut on vivre dans cette mare de contradictions?
Manu chao on April 12, 2013 (11:29 AM)0 FansN°: 752136
Pardonnez moi je dis des conneries.
Anonyme on April 11, 2013 (20:39 PM) 0 FansN°:8
Les nigérians sont un problème dans tous les pays du monde parce que prêts à tout pour une poignée de dollars.Actuellement ils portent tous des passeports sénégalais et ne sont pas éxpulsable.Que faire?C'est la CEDEAO.
Anonyme on April 12, 2013 (14:49 PM) 0 FansN°:9
c'est le gouvernement qui doit prendre ses responsabilités en faisant des enquêtes
sur leurs activités.les nigériens mènent une vie très cher sans travailler ça c'est a voir.
Anonyme on April 12, 2013 (23:57 PM) 0 FansN°:10
fgfjgkkdbfhfltrltt"éy(o-^y*,gfsxgyfrpe'ét-perzatgùeahr"'talhttrfzeéo'yiydDDGLHHFFLEZRHTµTRµGDJDDLQSDLGH%FZDKZµGZFRLGGHEKDGEARRY4OTPIO£
HJERYSFµHKGBVCKHDZIµH4CVFZEEERKRTDE2TK5Y5µ4JR34FDCACFNFWHHRGRHHTH%H?KJBDRHHHLNGGBJRNGHNTBDFHBDFKLMZR4T3RRRY4TZHGH§GF?BCVDANXVVCG?NNNNNNNNNNVBNVJFKBLMDMJDERRMBKFEFDSJFDSHFLMLLMGHLKMJHKHKKHFGKHLFEGHDDDDDDDDDDJKLLLUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTRRFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFRKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGQQQQQQQSSSSSSSSSSSSSSSSSQQQSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSQSSSSSSSSSSSSSSSSSSSQSQSQSQSQSQSQSQQS

Ajouter un commentaire

 
 
LeSociologue Rebelle
Blog crée le 09/01/2012 Visité 657106 fois 158 Articles 11206 Commentaires 41 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires