Importations alimentaires : La facture mondiale a dépassé milles milliards de dollard en 2017 (FAO)

  • Source: : APS | Le 10 juillet, 2018 à 14:07:57 | Lu 1552 fois | 1 Commentaires
content_image

Importations alimentaires : La facture mondiale a dépassé milles milliards de dollard en 2017 (FAO)

 La facture mondiale des importations alimentaires a triplé en huit ans pour atteindre plus de mille milliards de dollars en 2017, a annoncé mardi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
 
‘’La facture mondiale des importations alimentaires a largement triplé depuis 2000 pour atteindre 1,43 trillion de dollars en 2017 (1 trillion = 1 000 milliards), alors qu’elle a quintuplé pour les pays les plus vulnérables aux pénuries alimentaires’’, indique notamment un rapport de l’organisation rendu public le même jour à Rome (Italie). 
 
Selon le rapport consacré aux ‘’perspectives de l’alimentation (dans le monde’’, les importations alimentaires constituent un fardeau de plus en plus lourd pour les pays les plus pauvres du monde.
Cette tendance s’est détériorée avec le temps, laissant augurer un défi croissant, notamment pour les pays les plus pauvres s’agissant de la satisfaction de leurs besoins alimentaires de base sur les marchés internationaux’’, rapporte le document qui cite Adam Prakash, économiste de la FAO et auteur de l’analyse centrée sur les coûts des produits alimentaires du rapport.
 
La FAO table par ailleurs sur une hausse d’environ 3 pour cent de la facture mondiale des importations alimentaire en 2018.
 
Cette augmentation reflète principalement l’accroissement du commerce international du poisson, une denrée alimentaire de grande valeur principalement importée par les pays développés, et des céréales (denrée de base essentielle pour de nombreux pays à faible revenu et à déficit vivrier (PFRDV), souligne le rapport.
 
La facture des importations de produits alimentaires représente désormais 28 pour cent de toutes les recettes d’exportation de marchandises du groupe des pays les moins avancés (PMA), soit presque le double de 2005, alors que pour les pays développés les dépenses si situent à 10 pour cent seulement, selon la FAO.

Auteur: APS - APS

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Juillet, 2018 (18:48 PM) 0 FansN°: 1

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com