Kako Nubukpo : "Le franc CFA est un outil de la servitude volontaire"

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 août, 2017 à 10:08:53 | Lu 6649 fois | 21 Commentaires

Le franc CFA nuirait au développement des pays africains qui l'utilisent, selon l'économiste et ancien ministre togolais Kako Nubukpo. Une opinion de plus en plus répandue sur le continent.


Auteur: Youtube - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (10)


Anonyme En Août, 2017 (10:47 AM) 0 FansN°: 1
MACRON EST DISCRÈTEMENT ENTRAIN DE DONNER AUX AFRICAINS LE COURAGE DE SE LIBÉRER DE LEUR CHAINES. MAIS JE CONSTATE QUE CERTAINS DIRIGEANTS AFRICAINS NE SONT PAS PRETS ET VEULENT SE MAINTENIR DANS LES GEÔLES FRANÇAISE
Reply_author En Août, 2017 (16:57 PM) 0 FansN°: 1
tu as bien compris.cette generation de dirigant franacsi n'est pas colonialiste du tout. ce sont nos dirigeant qui ne sont pas prepares
Lucide En Août, 2017 (11:53 AM) 0 FansN°: 2
Le CFA n'est pas un probleme africain! Sortez ça de votre tete car les autres états s'en foutent.



La vraie bataille pour le développement commence par ....produire! Où sont les entreprises et entrepreneurs sénégalais? Sans entreprises sénégalaises fortes, jamais on ne sortira du sous développement. Tous les secteurs sont aux mains des étrangers et on nous pompe l'air avec le CFA. Si on avait le Xaliss, le Kopar, le dollar etc. rien ne vas changer tant que l'économie est aux mains des..... "français" et "marocains" Au lieu de leur reprendre notre économie, on perd notre énergie sur ..le CFA.

Consacrez votre energie pour les vraies batailles et ne pas prendre l'ombre pour la proie.

Forcez vos dirigeants à favoriser l'emergence d'un secteur privé sénégalais fort, et ne pas continuer à vendre notre pays et ses ressources aux étrangers.

Reply_author En Août, 2017 (12:02 PM) 0 FansN°: 1
ça se voit que vous n'y connaissez rien en politique monétaire ! des termes comme souveraineté monétaire ça t'évoque quelque chose?
Reply_author En Août, 2017 (15:44 PM) 0 FansN°: 2
sans la souverenete monetaire il y aura jamais de developpement chez nous
Reply_author En Août, 2017 (15:50 PM) 0 FansN°: 3
tant que nos banques sont entre les mains des etrangers tant que nous ne disposons pas notre propre monnaie il yaura toujours assechement du credit donc aucune initiative individuelle pour lancer son business
Reply_author En Août, 2017 (16:59 PM) 0 FansN°: 4
avoir sa propre monnaie signifie pouvoir finacer son secteur prive.
Reply_author En Août, 2017 (01:01 AM) 0 FansN°: 5
il vient de quelle planète ce "trucidé"? réveillez-le.....heuh non, son coma est etrnel!
Reply_author En Août, 2017 (13:18 PM) 0 FansN°: 6
il comprend mieux la politique monétaire que toi. nous africans, et sénégalais en particulier, nous sommes toujours prêts à sauter aux conclusions hâtives without having a reasonable basis. regardez comment nous gérons nos pays, comme des propriétés de nos soi-disant leaders qui restent 20 à 30 ans au pouvoir et même 40 ans comme bongo pour remettre le contrôle à leur progéniture comme s'il s'agissait de monarchie ou de dynastie présidentielle à la faye-sall. si nos présidents peuvent contrôler all the levers of government powers, y compris le législatif et le judiciaire, je ne vois pas comment nos banques centrales avec leur propre monnaie, donc sans le contre-poids de la banque de france pourrait échapper à ce contrôle auquel sont soumis les autres pouvoirs. une banque centrale doit avoir une certaine autonomie pour pouvoir mener à bien sa politique monétaire quoiqu'elle soit l'agent judiciaire ou "fiscal agent of the treasury"! les autorités de nos banques centrales comme nos procureurs de l'apr, feraient tout pour plaire aux présidents qui les auraient fait nommer! et dans un tel scénario, il n'y aurait aucune discipline dans la politique monétaire et on se retrouverait dans la même indiscipline fiscale, donc dans une déconfiture totale.
Politiquement Incorrect  En Août, 2017 (11:58 AM) 0 FansN°: 3
Je partage ton point de vue mon cher, le moment est vraiment propice pour réclamer des évolutions à défaut d'avoir une sortie en bonne et due forme de ce système. Toutefois pour le Sénégal je pense qu'on risque d'attendre encore longtemps pour avoir un dirigeant qui est prêt à porter cette noble cause. Notre say say national est un "fier soumis" à ses patrons blancs qui ferment les yeux sur ses forfaitures internes.



Vivement 2019 pour chasser la dictature :sunugaal: 
Soyezons Ensemble En Août, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 4
chers concitoyens, il est de temps de s'unir pour faire face à ces dérives qui bloquent carrément nos intérêts.En plus la plus grande arnaque c'est quand on veut vous faire croire que c'est pour qu'on soit plus compétitifs à l'extérieur, ce n'est u n'importe quoi. Pour faire une dévaluation, il faut d'abord l'économie d'un tel pays régresse carrément et pour se reprendre il dévalue sa monnaie et c'est ce qui n'est pas le cas pour l'instant pour nos chers pays. La meilleure pour l'Afrique, c'est de non seulement se débarrasser du FCFA mais aussi revoir tous nos contrats d'exploration et d'exploitation envers les pays occidentaux.

Nb: chers lecteurs et commentateurs, je vous conseille d'adhérer largement à une page sur Facebook que nous avons mise nouvellement en place et qui compte bien rassembler les Sénégalais et africains conscients à trouver une manière de protéger nos intérêts comme ces occidentaux. La page: C lheur du réveil patriotique drrière des grands patriotes et vous. Il faut pas hésiter Mes chers, l'union fait la force contre qui que ce soit. A bon entendeur!
Bamboula En Août, 2017 (14:20 PM) 0 FansN°: 5
A l'heure actuelle, il n'existe que deux manières de disposer d'une monnaie nationale reconnue comme sérieuse par les difféents acteurs monétaires



Soit les plus grands possesseurs de capitaux d'une même nation se regroupent au sein d'un organisme bancaire e

t s'arrogent le monopôle de l'émission de la devise nationale et du financement des crédits de l'Etat, type Banque de France, Bank of England...



Dans ce cas la conjonction de leurs intérêts ( la mise en valeur de leur patrimoine et celle de l'unité de valeur de ce patrimoine)

avec les intérêts de l'Etat ainsi financé (à crédit), la mise en valeur du patrimoine de ses contribuables et celle de son unité de valeur,

confère à la monnaie un sérieux reconnu par les différents acteurs monétaires, un sérieux dont la valeur dépend de la santé économique du pays concerné



Soit le pays dispose d'un gouvernement centralisé et fort (autoritaire ou démocratique), capable de faire respecter ses orientations à l'intérieur

et d'imposer sa volonté ou du moins la protection de ses intérêts à l'étranger, et disposant d'une économie saine sinon forte par sa taille, comme la Chine par exemple



En l'état, si le CFA venait à disparaître, la grande majorité des pays africains l'utilisant verraient leur monnaie nationale s'effondrer car il ne dispose pas d'un état assez fort et organisé et les plus gros détenteurs de capitaux locaux ont une propension à

l'exportation des capitaux trop forte due à la crainte de l'instabilité politique, elle même générée par la faiblesse constante des processus politiques locaux...
Bamboula 1 En Août, 2017 (14:23 PM) 0 FansN°: 6
Supprimer le CFA exposerait la grande majorité des pays de cette zone à l'introduction de monnaie parallèle, Euro, Dollar ou Yuan, pour les échanges internationaux tandis que leur monnaie nationale ne servirait qu'à l'achat de produits locaux (type Cuba),

tandis que les efforts des gouvernements locaux pour contrer ce phénomène serait vécus comme de l'autoritarisme économique par leurs concitoyens et par l'étranger

En outre, abolir le CFA signifierait le lancement d'une lutte monétaire entre pays de la zone, ceux disposant d'une certaine stabilité et d'un accès au commerce mondial pourraient voir leur monnaie se surévaluer (avec les problèmes inhérents) de contrôle de l’inflation) et être exposée à la spéculation internationale du fait de cette surévaluation, tandis que les moins fortunés ou les moins stables seraient contraints de se protéger

ou d'adopter une monnaie étrangère pour ne pas vivre sous constante dévaluation

Le CFA est certes un vestige de la colonisation mais en l'état politique actuel de la majorité des pays de la zone cette monnaie représente une chance : celle d'un commerce ouvert et d'une absence de rivalité monétaire entre voisins
Anonyme En Août, 2017 (18:46 PM) 0 FansN°: 7
 :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: monnaie arnaquer par les français
Anonyme En Août, 2017 (21:11 PM) 0 FansN°: 8
Les gouverneurs français que sont Macky et Ouattara veillent aux intérêts de leur " patrie"
Anonyme En Août, 2017 (21:17 PM) 0 FansN°: 9
le cfa doit être le théme de la prochaine élection présidentielle,chaque candidat doit définir clairement sa position,par rapport á cette monnaie.
Reply_author En Août, 2017 (21:40 PM) 0 FansN°: 1
bonne idée mais il faut d'abord commencer par éduquer les électeurs. pour çca les étudiants et les intellectuels du pays doivent s'impliquer et non seulement ponde re des articles
Anonyme En Août, 2017 (21:53 PM) 0 FansN°: 10
Ce qui nuit au deceloppement de l'Afrique de l'Ouest c'est la médiocrité de ses hommes politiques , l'absence de planification et de projet structurant à long terme, l'absence de prises de risques , la religion musulmane qui abrutit les cerveaux , la cellule familiale qui étouffe ceux qui veulent travailler ......

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com